Résumé Euro 2020 de Football

11 villes, 24 équipes et des centaines de maux de tête : Le championnat européen de football est arrivé après un an de retard. Voici ce que vous devez savoir. Le championnat d’Europe, généralement considéré comme le plus grand tournoi de football après la Coupe du monde, se tient cet été après un an de retard dû à la pandémie de coronavirus. Voici un récapitulatif des équipes, des joueurs et des villes hôtes de ce qui est encore appelé Euro 2020.

Euro 2020 : Calendrier, comment regarder et plus encore

L’Euro 2020 – de retour, avec quelques changements, mais refusant toujours d’admettre qu’il s’agit désormais de 2021 – se déroule du 11 juin au 11 juillet. Les Euros, comme la Coupe du monde, sont traditionnellement organisés par un pays, ou deux en partenariat. Mais pour l’édition actuelle, l’instance dirigeante du football européen, l’UEFA, a décidé de répartir les matchs dans au moins une douzaine de villes d’Europe. Ce choix n’a pas fait l’unanimité, compte tenu des difficultés logistiques inhérentes à la gestion de sites aussi éloignés les uns des autres que l’Espagne et l’Azerbaïdjan. Mais cette décision s’est avérée encore plus délicate lorsque le coronavirus a frappé.

Quand et où se déroule le tournoi ?

Tout d’abord, l’ensemble du tournoi a été reporté d’un an. Puis, quelques semaines seulement avant le premier match, les restrictions dues au coronavirus ont imposé plusieurs autres changements : Dublin a perdu ses matchs, et plusieurs matchs en Espagne ont été déplacés de Bilbao à Séville. À moins que quelque chose d’autre ne change, 11 villes européennes accueilleront les matchs : Amsterdam, Bakou, Bucarest, Budapest, Copenhague, Glasgow, Londres, Munich, Rome, Séville et Saint-Pétersbourg. Le premier match, Italie contre Turquie, aura lieu le 11 juin à Rome. Les matchs à élimination directe commencent le 26 juin, et les demi-finales et la finale se dérouleront toutes au stade de Wembley à Londres. La finale aura lieu le 11 juillet.

Qui joue ?

Vingt-quatre équipes se sont qualifiées pour le tournoi, dont toutes les grandes puissances européennes auxquelles on peut s’attendre : France, Espagne, Italie, Allemagne, Angleterre. De nouvelles règles ont créé des voies de qualification pour les pays moins en vue qui ne sont normalement pas qualifiés, ce qui a permis à la Macédoine du Nord de se qualifier pour la première fois. La Finlande, qui s’est qualifiée de manière traditionnelle, fait également ses débuts. Presque tous les grands noms de l’Europe, comme le Polonais Robert Lewandowski, le Portugais Cristiano Ronaldo et le Français Kylian Mbappé, seront présents. Karim Benzema est de retour dans l’équipe de France après avoir été écarté il y a cinq ans dans un scandale de chantage à la sextape, mais plusieurs joueurs de haut niveau sont absents, et l’Espagne arrivera à un tournoi majeur sans un joueur du Real Madrid pour la première fois.

Qui manque ?

Les qualifications ont éliminé des habitués comme la Serbie et la Norvège, et la Roumanie et l’Azerbaïdjan accueilleront des matchs même si leurs équipes n’ont pas réussi à se qualifier. L’absence de la Norvège signifiera l’absence d’Erling Haaland, dont la saga des transferts pourrait être l’histoire de l’été. Le Suédois Zlatan Ibrahimovic, blessé au genou, et le vétéran défenseur espagnol Sergio Ramos, omis par son entraîneur pour des raisons de condition physique, seront également absents. Le gardien de but néerlandais Jasper Cillessen a été écarté après avoir été contrôlé positif au coronavirus, et l’Allemand Toni Kroos n’a repris l’entraînement que récemment après avoir été atteint par ce virus.

Une blessure plus récente et plus inquiétante préoccupe la Belgique : Son milieu de terrain vedette Kevin de Bruyne a subi une fracture du nez et de l’orbite en finale de la Ligue des champions. Son statut pour le tournoi d’un mois n’est pas clair.

Les supporters seront-ils autorisés ?

Oui, mais le nombre et les règles varient d’une ville à l’autre, et les règles sont encore en train de changer. L’Écosse a récemment demandé à ses supporters, qui peuvent assister aux matchs à Glasgow, de ne pas se rendre à Londres lorsque l’équipe y joue. Les déplacements de matches ne sont peut-être pas terminés non plus. Au fur et à mesure que les équipes progressent, le calendrier du tournoi pourrait encore être affecté par les règles relatives aux déplacements fixées par les différents gouvernements européens.

Qui a gagné par le passé ?

Le Portugal est le champion en titre. Le tournoi date de 1960, et l’Allemagne et l’Espagne sont les deux équipes qui ont remporté le plus de victoires, avec trois. L’Angleterre est l’équipe la plus connue qui n’a jamais gagné le tournoi (ni même atteint la finale).

Qui va gagner cette fois-ci ?

La France est la favorite des parieurs à ce stade, l’Angleterre la suivant de près. Mais le tournoi est considéré comme assez ouvert, la Belgique, l’Espagne, l’Allemagne, le Portugal, l’Italie et les Pays-Bas ayant tous une chance de se battre. La Slovaquie et la Hongrie ont les chances les plus longues, à 500-1 ou plus. Vous pouvez également parier sur celui qui marquera le plus de buts : Les favoris actuels sont l’Anglais Harry Kane, le Belge Romelu Lukaku, le Français Mbappé et le Portugais Ronaldo.

Comment se déroule le tournoi ?

Les 24 équipes sont réparties en six groupes de quatre et disputent trois matchs chacun lors du tour préliminaire. Les deux premières équipes de chaque groupe, ainsi que quatre des six équipes classées troisièmes, se qualifient pour un tour à élimination directe de 16 équipes. Après cela, il s’agit d’une élimination simple, les matches à égalité allant jusqu’aux prolongations, puis aux tirs au but, si nécessaire, pour désigner le vainqueur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

code